Vous avez un projet pour votre entreprise ?

Prenons contact

Contactez nous

Nous vous rappelons dans les 24h.

2013, année de tous les doutes ?

par / jeudi, 24 janvier 2013 / Publié dans Social
Dans l’esprit de la plupart d’entre nous, 2012 restera dans les annales comme une année de  « grande peur »…

Spectre de la réédition de la crise de 1929 en raison des désordres monétaires profonds, risque de faillite d’Etats souverains à nos portes…
En dépit des paroles rassurantes de « Super Mario » et des timides éclaircies qui se font jour ici et là, notamment chez ceux qui se sont lancés dans des efforts importants pour tenter d’assainir les fondamentaux de leurs économies nationales… sommes-nous pour autant tirés d’affaire ?
Pessimistes ou optimistes de nature, entourés ou non d’experts… nous savons que le « retour à meilleure fortune » va nécessiter (dans ce climat de dégradation de la croissance et de l’emploi, de baisse du moral des citoyens et d’exposition croissante au risque terroriste…) de la détermination et demander du temps. Le tableau étant brossé et l’exposé des risques bien présent, qu’en est-il des opportunités ? Sans être un inconditionnel de Kondratieff et après avoir évité l’apocalypse du 21 décembre 2012 selon le calendrier maya, on peut légitimement penser qu’il y aura sous peu matière à repartir de l’avant…

Encore faudra-t-il être prêt, c’est-à-dire avoir conservé auprès de nous et au sein de nos équipes ces hommes et ces femmes qui seront les leviers nécessaires pour profiter du léger mieux et amplifier l’espoir d’un rebond durable. C’est dire si en 2013, il ne faudra pas relâcher nos efforts et investissements dans la fidélisation et la motivation de nos compagnons de travail, que ce soit au travers de réponses collectives ou individuelles.
Et au-delà, nous pouvons sans doute contribuer (à notre niveau certes…) utilement pour que ce « léger mieux » (observé ces dernières semaines en bourse, comme sur le marché du recrutement…) ait valeur d’entraînement sur une mécanique largement « grippée ». Sachant l’importance du facteur psychologique et ce qu’il en est de la fébrilité ou de la fragilité qui  caractérise décideurs et organisations depuis nombre de mois, nous savons le peu d’espace qui existe entre nouvelle rechute et  début de mouvement… générateur d’opportunités.

Ensemble et avec vous contribuons à ce que 2013 soit synonyme de projets et de mouvements annonciateurs de réussite!
 
Michel Cathala
TOP
FrenchGermanEnglish