Vous avez un projet pour votre entreprise ?

Prenons contact

Contactez nous

Nous vous rappelons dans les 24h.

La relation et le lien au cœur de la performance organisationnelle

par / mercredi, 30 novembre 2016 / Publié dans Formation

La complexité du monde actuel, avec son lot de pression et d’accélération du temps, fait aujourd’hui du changement permanent la norme. Parallèlement, l’individualisme est de plus en plus prégnant, conduisant à ce que chacun d’entre nous se sente chaque jour un peu plus livré à lui-même. L’organisation pyramidale a laissé la place à une organisation plus en réseau, au sein de laquelle rôles et missions du manager enregistrent de profondes mutations, du fait d’enjeux nouveaux :

Comment innover en temps réel dans l’organisation ? Comment organiser plus de transversalité pour augmenter efficience et réactivité ? Mais également, comment prévenir la souffrance au travail ?

En réalité, le lien et la qualité de la relation sont au cœur de ce processus. Un lien vivant, une relation de qualité ont pour conséquence de créer cet espace de sens, d’adaptabilité, de créativité et d’initiative. A l’inverse, des relations plus passives ou peu opérantes contribuent à augmenter progressivement les frustrations et les tensions pouvant aller jusqu’aux risques psychosociaux.

Dès lors, le manager ou le leader doit aujourd’hui développer prioritairement des compétences d’expertise de la relation.

  • Il a une capacité à être en lien avec hiérarchie, collègues et équipes
  • Il expérimente au quotidien l’écoute active (regard inconditionnel, empathie et congruence) et crée un climat de confiance et d’alliance avec ses interlocuteurs.
  • Il a une vision systémique de l’organisation et de son équipe
  • Il sait lever les obstacles à l’instauration du lien entre les membres de son équipe
  • Il s’appuie sur le mouvement, la créativité et l’initiative qui se manifestent lorsque le lien est rétabli
  • Il sait créer les conditions d’émergence de solutions nouvelles par ses équipes. Il s’agit là d’intelligence collective, au sens où la qualité des relations entre les membres d’une équipe décuple ses performances
  • Il sait accueillir, ressentir, nommer et faire s’exprimer les émotions ainsi que les besoins qu’elles cachent.
  • Il prend en compte les situations ou l’implication émotionnelle est forte
  • Il fait émerger ce qui est caché derrière un conflit et ce qui en est à l’origine
  • Il est un régulateur de son équipe, pour permettre de lever le voile sur ce qui, dans l’ombre, cristallise le conflit. Cette régulation est synthétisée par Jérôme Curnier dans son livre « Accompagnement de dirigeants et coaching d’équipe » par cinq polarités :

1. la mise à plat des représentations

2. de méta-communication

3. de régulation relationnelle

4. de confrontation

5. de médiation

Vous avez besoin de développer ces compétences dans votre organisation, d’accompagner les manager et leurs équipes, parlons-en !

Hubert de Sévin
Consultant Partenaire

TOP
FrenchGermanEnglish