Vous avez un projet pour votre entreprise ?

Prenons contact

Contactez nous

Nous vous rappelons dans les 24h.

Merci à tous !

par / lundi, 21 juin 2010 / Publié dans Non classé
 
Merci Raymond d’avoir su prouver à tous les Français qui aiment le sport et l’entreprise que la création d’une équipe est un métier !
 
Merci à la Fédération d’avoir sapé l’autorité du coach avant même que la Coupe n’ait commencé !
 
Et enfin, un grand merci aux joueurs qui nous font à chaque match la démonstration d’un jeu enlevé, aéré, par une équipe conquérante et heureuse de jouer ensemble…
 
Quelle pédagogie à rebours, quelle belle preuve, par l’absurde, que chacune des 7 clés de succès d’une équipe a son importance ! 
7 clés et autant de questions à se poser pour l’équipe de France et pour nos entreprises :
 
1. L’acceptation de l’autorité, le leadership
  • La base, le fondement, comment piloter une équipe si l’on accepte de se faire traiter de tous les noms par certains joueurs ?
  • Comment susciter la cohésion autour d’un chef contesté ?
  • Quel est le niveau de confiance du groupe envers son chef ?
 
2. Les hommes et leurs compétences
  • Aucun commentaire sur le savoir-faire technique de l’un ou l’autre, il y a déjà quelques millions de sélectionneurs en France.
  • Je parlerai plutôt du savoir-être, du comportement c’est-à-dire de la capacité à jouer, à travailler ensemble et à contribuer à la qualité du groupe.
 
3. La motivation pour l’objectif
  • Au-delà des primes de match (quelles valeurs ont-elles pour des joueur qui gagnent entre 200 et 700 K€ par mois ?). comment donner envie de mouiller le maillot à 11 gamins ? Quel est le niveau d’engagement de mes collaborateurs ?
 
4. Les rôles et missions
  • Jusqu’à quel point les consignes individuelles sont-elles respectées ?
  • Est-ce que chacun sait précisément ce qu’il a faire sur le terrain ?
 
5. La méthode, l’organisation
  • Comment les principes de jeu sont-ils appliqués ? Les méthodes ont-elles été suffisamment travaillées pour que chacun les suive efficacement ? 
 
6. Les valeurs partagées
  • C’est une grande question : quelles valeurs partagent ces 23 garçons ? Jusqu’à quel point sont-ils prêts à se sacrifier pour le groupe ? Quel est le minimum de savoir-vivre en place ?
 
7. La vision, la démarche commune
  • Il paraît compliqué de porter le maillot tricolore pour des joueurs qui ne chantent pas tous la Marseillaise. Beau débat en cette période où l’on parle tant d’identité nationale.
  • Est-ce que tous mes collaborateurs ont la même idée de ce qui est écrit sur le maillot de l’entreprise ?
 
Voilà chers amis les réflexions que vous suscitez.
 
Il me reste à vous souhaiter bonne chance dans vos futures aventures et à souhaiter beaucoup de travail, de discernement et de courage à Laurent Blanc dans la reconstruction d’une équipe qui saura nous enthousiasmer !
 
Benoit Siaud
TOP
FrenchGermanEnglish