Vous avez un projet pour votre entreprise ?

Prenons contact

Contactez nous

Nous vous rappelons dans les 24h.

Crise, récession…manageons la perplexité de nos équipes

Face aux difficultés annoncées ou avérées dont nous abreuvent les médias, nous devons, en tant que managers « exemplaires et responsables », maintenir la motivation de nos équipes, afin de relever les challenges cruciaux qui nous attendent !

Quelle stratégie adopter ?

1ère voie : Le Silence -> ne communiquer sur rien car il n’y a rien à dire, tout est flou…

=>GROSSIERE ERREUR!

En ces temps de difficultés, il est important d’occuper l’espace de la communication sans qui nous laissons le champ libre aux ragots malveillants, aux contre informations de certains individus ou groupes  de pression, malveillants voire peu scrupuleux.

– Il est important de considérer nos équipes (à juste titre d’ailleurs) comme des adultes responsables à qui l’on veut expliquer :

  • une situation via des faits
  • rappeler les enjeux
  • reconnaître les réussites du quotidie
  • relativiser les échecs dans un univers complexe

– Si restructuration envisagée il y a, il faut expliquer les dispositions légales en terme de communication :

  • énoncé des instances concernées avec rappel de leur rôle et missions
  • explication du calendrier des annonces prévues
  • élaboration avec nos équipes de notre propre calendrier de partage d’informations versus les contraintes légales vues précédemment.

 

– Il est enfin essentiel de maîtriser le « sociogramme » de nos équipes afin de développer des relais de communication interne aux équipes.

Sur quoi communiquer ?

Le poids des mots devient là crucial.

– Communiquer sur le changement :

  • dans nos structures françaises, prononcer le mot « changer » interpelle, voire fait peur !
  • changer est souvent associé au mot « difficulté » (= si je dois changer, c’est que je faisais mal avant )
  • changer est aussi souvent synonyme de « remise en question », donc de situations complexes et compliquées à gérer (changer va m’obliger à apprendre de nouveau et ce n’est pas à mon âge que je vais le faire…
  • changer nécessite de l’énergie et doit apporter une satisfaction rapide au collaborateur (cf. la courbe de « deuil » souvent apprise dans nos séminaires de conduite du changement)


– Communiquer sur l’ « évolution » :

  • le mot « évoluer » rassure…il sous-entend des lendemains plus faciles pour la plupart de nos collaborateurs.
  • par contre si nous parlons d’évolution il faut respecter quelques étapes essentielles :
    – expliquer POURQUOI évoluer ? (donner le sens)
    – développer le POUR QUOI (le but à atteindre)
    – partager le COMMENT (plans d’action humains, techniques et financiers à mettre en œuvre)
  • enfin respectons bien les différentes étapes d’une communication

Informer -> Expliquer -> Sensibiliser -> Responsabiliser -> Persuader -> « Entraîner à l’action »


Managers.. et si demain, nous faisions évoluer notre manière de communiquer face à la crise et aux changements à venir ??…

Patrice MOLLARD

TOP
FrenchGermanEnglish