Vous avez un projet pour votre entreprise ?

Prenons contact

Contactez nous

Nous vous rappelons dans les 24h.

Les enjeux de l’entretien professionnel pour les PME et ETI

La réforme de la formation professionnelle du 5 mars 2014 a mis au centre de son dispositif la tenue obligatoire par les entreprises et ce, quelle que soit leur taille, d’un « entretien professionnel », au minimum tous les deux ans (entretien biennal).

Tout d’abord, quels sont les grands objectifs de cet entretien professionnel ? Ils sont multiples :
– Consolider le dialogue entre le collaborateur et son employeur/responsable hiérarchique
– Responsabiliser à la fois le salarié et son employeur/responsable hiérarchique
– Mettre l’Homme au cœur de l’entreprise
– Rendre le salarié de plus en plus acteur de sa carrière
– Développer l’employabilité des collaborateurs.

Cet entretien professionnel biennal donnera également lieu tous les 6 ans à un bilan du parcours professionnel (bilan des formations réalisées par le collaborateur, progression salariale, progression professionnelle et certifications acquises par la formation ou par la VAE), avec la remise d’un document écrit formalisant cet entretien de bilan.

Dans l’immédiat, le chef d’entreprise doit commencer la planification des entretiens professionnels, car tous ses salariés en poste en mars 2014 devront avoir leur entretien professionnel avant mars 2016… !

Trois solutions se présentent à lui :
– Conduire lui-même tous ces entretiens ou
– Faire conduire tout ou partie de ces entretiens par un tiers (collaborateur), ou
– Faire conduire tout ou partie de ces entretiens par un tiers (externe).

Les deux premières solutions en interne impliquent de se préparer à la conduite de ce premier entretien professionnel. Car si le formalisme requis reste simple, la conduite de l’entretien requiert savoir-faire et « tour de main » pour produire les effets positifs visés et ne pas s’avérer être un échec !

Force est de constater que ces entretiens sont souvent source de stress pour les managers, qui se prêtent à l’exercice avec retenue, car ils ne se sentent pas plus à l’aise avec le support d’entretien, qu’avec la conduite de ce face à face, n’ayant pas suivi le training adéquat avec un spécialiste.

2 à 3 séances suffiront à concevoir le support adéquat, ainsi qu’à préparer ces différents entretiens, à se roder pour que leur conduite se fasse avec assurance, assertivité et néanmoins convivialité, pour le bénéfice de chacune des parties.

Cependant, au-delà de ces obligations à très court terme, quels sont les enjeux que nous pouvons identifier ?

– Les enjeux de prospective :

  • Anticiper l’évolution des marchés et des débouchés
  • Anticiper l’évolution des produits/services
  • Anticiper l’évolution des métiers (métiers à obsolescence, métiers à évolution et nouveaux métiers)

– Les enjeux humains :

  • Adapter les compétences des collaborateurs (actions de formation et d’accompagnement managérial-coaching)
  • Développer les compétences des collaborateurs en place (actions de formation et d’accompagnement managérial-coaching)
  • Acquérir de nouvelles compétences (actions de formation, de recrutement et d’assessment)

– Les enjeux d’organisation :

  • La gestion de la structure générationnelle (assurer la transmission des savoir-faire par les plus anciens à l’égard des plus jeunes)
  • La gestion des parcours professionnels et des carrières (garantir l’employabilité)
  • La gestion de la mobilité professionnelle.

Entretien professionnel

Ces enjeux sont facilement réalisables à partir du moment où ils sont pris en compte, notamment en identifiant, en organisant et en planifiant les différentes actions qui vont concourir à leur réalisation… et au succès partagé !

Si vous désirez être accompagné(e) dans cette démarche, l’équipe de Kreno Consulting est à votre disposition pour y réfléchir avec vous et trouver ensemble les solutions sur-mesure adaptées à votre organisation, à votre environnement et à vos attentes.

François Perotto
Senior Consultant

TOP
FrenchGermanEnglish