Vous avez un projet pour votre entreprise ?

Prenons contact

Contactez nous

Nous vous rappelons dans les 24h.

Améliorer la performance et tirer les compétences vers le haut ? Quelles sont les voies possibles ?

Dans une équipe ou une unité de travail, il est rare de trouver des collaborateurs qui soient tous au même niveau de performance ou dont les compétences soient également identiques. En revanche, pour leur manager, il est important d’avoir une équipe qui soit la plus performante possible, avec un niveau de compétence le plus élevé possible. Quelles sont les solutions qui peuvent se présenter à lui ?
 

De nombreuses recherches ont mis en lumière certaines caractéristiques des collaborateurs performants : ils fournissent beaucoup d’effort et ils ont des niveaux élevés d’efficacité personnelle et de rigueur.
La rigueur est définie comme le fait d’une grosse capacité de travail, d’être digne de confiance, de faire preuve de persévérance, de constance, d’organisation et de réflexion dans l’action.
L’efficacité personnelle est définie comme le jugement que porte l’individu sur sa capacité d’organiser et d’utiliser les différentes activités inhérentes à la réalisation de la tâche à exécuter, afin d’être performant. La performance passée est un élément-clef lorsque la personne évalue son efficacité et fixe ses objectifs personnels.
L’effort est défini comme le montant de l’énergie consacré à une action dans un temps donné (persistance) et avec un certain niveau d’intensité. L’effort est considéré comme un input, dont le résultat (output) est la performance ; l’un étant la résultante de l’autre.
En outre, on peut distinguer deux composantes dans l’effort : le niveau de l’effort avec le « working hard » (travailler dur) et la direction de l’effort avec le « working smart » (travailler avec entendement, discernement).

Dans ces recherches, il a été observé que les collaborateurs performants dirigent mieux leurs efforts, sans toutefois fournir plus d’efforts que les collaborateurs à la performance plus standard. En effet, l’effort des plus performants est un effort mieux dirigé en ce sens qu’il est plus réfléchi et mieux planifié. L’effort de ceux dont la performance est standard est ainsi un effort plus quantitatif que qualitatif.
D’autre part, les collaborateurs performants ont cette capacité de capitaliser sur leurs réussites, se créant ainsi un terreau d’expériences positives vécues (leurs succès passés), qui va leur servir de « base de données » au sein de laquelle ils vont piocher pour trouver des solutions novatrices face à des questions ou à des situations particulières auxquelles ils sont confrontés.
Enfin, le niveau de rigueur plus élevé des collaborateurs performants se matérialise par le fait qu’ils sont très orientés sur l’atteinte du résultat, sans se laisser distraire et en faisant preuve d’imagination dans les moyens d’obtenir le résultat souhaité.Voici quelques suggestions pour améliorer la performance et accompagner la montée en compétences des collaborateurs à la performance standard :
  • Fixer des objectifs clairs et les clarifier si nécessaire.
  • Assurer la maîtrise du poste au travers d’accompagnements spécifiques, de mises en situation, de jeux de rôle…
  • Développer les occasions d’expériences vicariantes, c’est-à-dire les occasions de voir d’autres faire quelque chose, afin de s’en inspirer (mimétisme).
  • Garder le niveau d’effort et le diriger vers un effort plus réfléchi et mieux planifié. Les expériences vicariantes, les mises en situation et les jeux de rôle, ainsi que des accompagnements ad-hoc sont des outils adaptés.
  • Développer les expériences positives et aider à les capitaliser. Le feedback est un outil efficace en la matière.

Cette liste n’est pas exhaustive et doit être adaptée au contexte organisationnel et environnemental de l’entreprise ou de l’unité de travail. Ce qui est important c’est de bien déterminer quelles sont les pratiques managériales que l’on veut modifier ou mettre en place, quels sont les comportements gagnants qu’il faut favoriser et quelles sont les compétences qu’il faut acquérir et développer. Le rôle du manager est essentiel et il doit savoir aussi s’appuyer sur son équipe pour favoriser la fertilisation croisée, qui contribuera à fédérer, impliquer et motiver.
Si vous avez des projets de revisite des pratiques managériales, d’assessment des compétences, de prospective sur les futures compétences-clefs ou de reconfiguration de l’organisation, l’équipe de Kreno Consulting sera ravie de vous accompagner.François Perotto
Consultant partenaire

TOP
FrenchGermanEnglish