Vous avez un projet pour votre entreprise ?

Prenons contact

Contactez nous

Nous vous rappelons dans les 24h.

Traits de personnalité et performance

par / jeudi, 30 janvier 2014 / Publié dans RH

Lorsque l’on veut appréhender la performance d’un individu, on peut le faire sous plusieurs angles :

  1. Le premier peut concerner la motivation de l’individu et entre alors en jeu le corpus très riche des théories de la motivation.
  2. Le second  s’attacher aux connaissances, compétences et aptitudes.
  3. Le troisième prendra en considération les variables de rôle du poste (clarté, conflit et ambiguïté), ainsi que le contexte organisationnel (les pratiques managériales et le type de supervision notamment).
  4. Le quatrième se concentrera sur les caractéristiques personnelles et plus spécifiquement sur les traits de personnalité.

La question s’est souvent posée de savoir si la performance peut être déterminée par certains traits de personnalité en particulier. Si l’on prend par exemple le cas des commerciaux, chacun a pu observer parmi ceux de son environnement, que les plus performants d’entre eux semblent bien avoir des traits communs, au-delà des compétences commerciales spécifiques. En effet, le commercial performant est reconnu pour ses qualités de compétiteur, de pugnacité, d’organisation et de bosseur.

De fait, ces traits de personnalité spécifiques sont formalisés ainsi :

  • La rigueur est un des traits de ce que les spécialistes de la personnalité nomment les Big Five, qui sont cinq dimensions qui embrassent le domaine de la personnalité : l’extraversion, la stabilité émotionnelle, la rigueur, l’agréabilité et l’ouverture aux expériences. La rigueur est composée de quatre sous-traits (ou facette) : la réalisation, la fiabilité, l’ordre et la circonspection. L’individu rigoureux est un gros travailleur. Digne de confiance, il fait preuve de persévérance, de constance, d’organisation et de réflexion dans l’action.
  • L’esprit de compétition : il peut être « externalisé » et défini comme le plaisir de la compétition interpersonnelle et le désir de gagner et d’être meilleur que les autres ou, « internalisé » et défini comme étant une concentration qui porte moins sur le résultat (gagner), mais plutôt sur le plaisir et la maîtrise de la tâche. Les individus ayant un niveau élevé d’esprit de compétition internalisé recherchent plutôt la découverte de soi et de son potentiel, l’amélioration continue et la maîtrise de la tâche, plutôt que la comparaison avec autrui. Ils vont ainsi tenter en permanence de se surpasser et d’atteindre des objectifs ambitieux (souvent supérieurs à ceux que leur management leur a fixés), en travaillant en harmonie avec les autres.
  • L’efficacité personnelle est le jugement que porte l’individu sur sa capacité d’organiser et d’utiliser les différentes activités inhérentes à la réalisation de la tâche à exécuter, afin d’être performant. La performance passée est un élément-clef lorsque la personne évalue son efficacité et fixe ses objectifs personnels.
  • L’estime de soi est une évaluation positive de soi de la part de l’individu et a deux dimensions distinctes : la compétence (estime de soi fondée sur l’efficacité) et la valeur (estime de soi fondée sur la valeur). L’estime de soi est un construit plus large que l’efficacité personnelle, car elle comprend le succès dans tous les aspects de la vie : le travail, la famille et les activités sociales.
  • Il convient également de préciser que la performance est également liée au montant de l’effort fourni. L’effort est défini comme le montant de l’énergie consacré à une action dans un temps donné (persistance) et avec un certain niveau d’intensité. L’effort est considéré comme un input, dont le résultat (output) est la performance ; l’un étant la résultante de l’autre. En outre, on peut distinguer deux composantes dans l’effort : le niveau de l’effort avec le « working hard » (travailler dur) et la direction de l’effort avec le « working smart » (travailler avec entendement, discernement).

En nous fondant sur différentes recherches qui ont été menées, nous pouvons présenter un modèle de la performance selon les traits de personnalité et l’effort, schématisé ainsi :

 Traits de personnalite et performance

 

De ce modèle, il ressort une triade fortement explicative de la performance : la rigueur, l’efficacité personnelle et l’effort. Ainsi, un individu aura un sentiment de performance par l’effort qu’il fournit et par le comportement rigoureux qu’il adopte. En outre, il fournira d’autant plus d’effort que son efficacité personnelle est forte, sachant par ailleurs que la rigueur contribue au développement de l’efficacité personnelle. Un cercle vertueux se met alors en place qui va se nourrir de lui-même.

Pour les opérationnels en entreprise, ce modèle présente un grand intérêt à la fois lors du recrutement et de la sélection et lors de la définition de variables à observer lors d’un assessment et aussi, lors de l’accompagnement individuel au poste (on-the-job training). Comment développer la rigueur, l’efficacité personnelle et l’effort de mes collaborateurs ? Comment améliorer la performance collective et la performance individuelle ?

Pour répondre à toutes ces questions notamment, l’équipe de Kreno Consulting sera ravie de vous accompagner et de vous aider à trouver les réponses adaptées à votre problématique.

François Perotto
Consultant-Partenaire

TOP
FrenchGermanEnglish